J'Y VAIS...

Publié le par Saskia


tel un raseteur va à la rencontrer des cornes du taureau... HI HI HI !
Faut bien se motiver, non ?
Oui, je vais y aller... Je veux voir ce que l'on va me faire faire comme tests et ce que l'on va me proposer...
Je viens de passer une heure à décortiquer le site de l'AFPA
pour être sûr de ce que j'avais lu et je l'ai imprimé pour l'emporter avec moi.
Il est bien question d'assistanat de vie aux familles, dans le domaine de l'aide aux tâches ménagères pour la préparation des repas au domicile des personnes.
La formation qui m'intéresse et particulièrement axée sur l'organisation et le respect des régimes alimentaires.
Garantir la qualité des prestations face à des pathologies et cultures culinaires spécifiques. Ce stage me permettrait de savoir préparer au mieux les repas en fonction de la santé et des habitudes de la personne aidée.
Et puis savoir  stimuler, redonner envie aux personnes de bien s'alimenter, les conseiller sans imposer...
Voilà... car, je vous l'accorde que je sais m'organiser, que je sais cuisiner, que je connais les bases de l'hygiène, que déjà je sais ce que veux dire ; respecter le goût de chacun avec une famille de trois enfants... et puis, j'ai eu mon aïeule à la maison pendant les cinq dernières années de sa vie... elle avait ses habitudes et une pathologie particulière à son âge... Mais, bon si je peux encore apprendre quelque chose, si je peux me perfectionner, si je peux apporter aux autres... je m'apporte aussi !
Donc, malgré ma colère de mardi, malgré mon écoeurement de notre société, malgré mon envie de me terrer encore plus profondément dans ma campagne... je vais prendre le taureau par le cornes et aller affronter ce monde extérieur qui me fait horreur pour arriver à mes fins.
Car après, je souhaite retrouver le calme du village avec ses petits vieux un peu farouches qui n'ont pas l'habitude de voir que l'on ai envie de leur rendre service et ensemble la vie peut paraître plus agréable... Et pour cela il faut commencer par avoir envie de bien manger, de mettre sur la table une belle assiette et que ce qui parfumait la cuisine en mijotant donne envie de s'attabler pour humer un met qui réveillera tous nos sens...

Oui, ce serait l'idéal n'est-ce-pas ? Je suis consciente que ce ne sera pas si idéal que ça tous les jours. Les personnes ont chacune leur caractère, leur vécu, leurs souffrances... mais, je sais qu'avec de la bonne volonté et de l'amour pour son prochain on arrive à faire des miracles.

Je terminerai avec un petit extrait d'une phrase de Jules Renard :
"... La vie est ce que notre caractère veut qu'elle soit..."

Publié dans REFLEXIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Naniemay-11 :0071: 20/02/2009 14:02

Bon courage Saskia et bonne formation! Passes une excellente après-midi. Bises

nanou 19/02/2009 13:05

Olé !
là je te retrouve (même si on ne se connait pas tant que ça ! )
ça fait plaisir à lire !
et en plus, tu risques de faire des heureux !
raconte tout et bon courage
boujoux
nanou

LIZA 19/02/2009 12:34

Heureuse de voir que tu reprends du poil de la bête ...
LIZAGRECE

Béa 19/02/2009 12:11

Ta phrase finale me plait beaucoup ma Véro. Gros bisous. Babou xxx

Amanéda 19/02/2009 10:50

Garde ton bel optimisme et ta belle détermination, tu trouveras le courage de résister au découragement.
Bisous