C'EST REPARTI...

Publié le par Saskia

La semaine est repartie et avec elle il faut y aller...
Difficile pour moi depuis hier, j'y vais mais len-te-ment... je m'en suis encore trop donné ce week-end et j'aurai dû ne rien faire pour me reposer. J'ai eu le plaisir de recevoir Rose et Gaby, des amis de MOURIES petit village dans la vallée des Baux de Provence. Ils sont tellement contents de nous retrouver, notre départ les avait chagriné, eux aussi il y a cinq ans en arrière ! Donc, comme de grandes retrouvailles, ils sont venus déjeuner à Vallabrègues pour voir où désormais nous avons bien l'intention de rester tranquille !
Nous nous sommes connus, il y a 15 ans. Nous venions tout juste de prendre une nouvelle location dans ce charmant village des Alpilles qu'est Mouriès. Notre fille J. n'avait que quelques mois et depuis sa naissance nous étions à la recherche d'un logement plus spacieux. C'était également une maison de village bordant une rue assez passante avec une cour par derrière à l'abri du bruit et de la vue des passants. Elle était pleine de charme et je réalise en écrivant que celle-ci lui ressemble assez dans la distribution des pièces par étage. D'ailleurs toutes les personnes me connaissant et venant ici depuis notre installation, aucune ne fut étonnée de me retrouver dans ce style de vieille maison tout en hauteur avec ce charme qui me colle tant à la peau et au coeur !
Donc, très vite je pris des habitudes très agréables dans Mouriès avec mon bébé dans sa poussette et ma Zazou qui fréquenta très vite une gamine de son âge, avec laquelle elle se retrouvait tous les matins et soirs dans le car qui les emmenait au collège. Et dans ces cas là, que fréquentetons en premier ? LES COMMERCANTS.
La Boucherie, la Boulangerie et la Pharmacie... puis le marché une fois la semaine.
Rose et Gaby sont les bouchers ! Une sacrée maison : 3 générations de bouchers !
et avec ça... une de ces viandes + l'accueil + la convivialité. J'étais sous le charme.
Rose, une rigolote qui a toujours le mot pour faire rire ou dédramatiser avec un accent extra "à couper au couteau". Un service extraordinaire, un sens inné dans le rapport avec la clientèle. Et très vite, entre le rire de Rose et la discrètion de Gaby j'ai senti que le courant passait et qu'ils avaient très vite cerné la cliente que j'étais et que je pouvais demeurer.
Mais au fil du temps autre chose s'installa, une bonne complicité, des éclats de rire, des émotions et puis arriva le premier petit coup de café offert dans l'arrière boutique... nous étions devenus de sacrés bons copains !
Notre installation sur ST MARTIN DE CRAU à l'achat de notre maison les a un peu déçu... pour eux, quitter le village était comme une trahison et Rose me disait que j'allais l'oublier très vite... Nous allions être séparés que de 10 kms mais pour elle c'était le bout du monde. Pour rien au monde nous voulions les oublier et comme je prenais de nouvelles habitudes de courses sur mon nouveau lieu d'habitation, nous nous faisions un devoir, chaque week-end d'aller chercher notre viande pour la semaine entière. Cela les rassusra... mais, le destin avait décidé de nous laisser tranquille que pour cinq années... et notre départ de Provence nous déchira tous.
Quelle joie de tous les retrouver, vous n'avez pas idée comme je nage dans le bonheur... le week-end prochain il nous faut aller en revoir d'autres : nos amis des Baux de Provence : Myriam et Etienne !
BON, là je dois vraiment me bouger... les courses pour la semaine, le ménage aussi car dimanche soir nous nous sommes amusés à re-jouer aux déménageurs avec les filles car nous avons tous changé de chambre.
J'ai très vite réalisé après notre installation datant de Septembre que nous avions la plus belle chambre, sous les toits avec une vue extraordinaire sur les toits du village... mais que nous n'en profitions que pour aller se coucher ! Que J. avait une chambre très sympa mais que j'y étais toujours pour bricoler ou regarder la TV ... comme si c'était un salon. Puis C. elle se retrouvait dans la plus petite chambre et celle qui était la moins bien orientée : Nord-Est. En cette saison elle n'a jamais le soleil.
J'ai donc décidé dans un premier jet de mettre les filles ensemble dans notre grande pièce sous les toits... en fabricant une cloison légère pour qu'elles aient chacune leur espace privé. Mais très vite ma soeur, ma fille ainée, une copine... personne trouvait mon idée interressante pour J. qui, à presque 16 ans devait espèrer plus d'espace et surtout la PAIX loin de sa petite soeur !
Alors, il a était décidé que J. seule s'installerait sous les toits, C. prendrait la chambre bien ensoleillée en dessous et nous, les vieux... la plus petite chambre mal éclairée ! Tant pis pour mon envie de petit salon TV...et tant pis pour le petit espace, nous on s'en fout... le principal étant bien câlés l'un contre l'autre sous notre bonne couette !
Bref ! je ne vous raconterai pas le "déménagement" ! UNE HORREUR... pas simple de faire croiser les affaires des unes et des autres sans se mélanger les pinceaux !
Et je ne vous dit pas non plus la poussière que j'ai découvert dans certains petits coins de chambre des filles... Ce ne sont pas encore des foudres du ménage ces deux là ! DONC, AU BOULOT MA VIEILLE !

Publié dans NEWS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
J'espère que ta nouvelle vie t'apportera tout ce que tu désires. <br /> <br /> Amicalement
Répondre